Outils d'accessibilité

Calendrier - Actualités

Les Cotswolds et le Prince Charles

  • Thème: Voyage
  • Date de l'évènement: 21-05-2023
  • Département: Pyrénées Atlantiques
  • Organisateur: APJA

VOYAGE APJA 64 du 21 au 25 mai 2023

Une des plus belles concentrations de jardins d’exception dans un des plus beaux pays de jardin, ce sont les Cotswolds, suffisamment proche de Londres pour y avoir accueilli depuis quatre siècles des domaines des grandes familles. Mais proche aussi d’un discret bras de mer, à quelques dizaines de kilomètres seulement, qui donne au climat des vertus favorables à de nombreuses plantes.

Un retour aux sources des jardins à l’anglaise et l’harmonie toujours pensée entre la nature libre des prairies ou des fleurs sauvages et les œuvres de l’homme, compositions méticuleuses ou taille académique des haies

Le voyage voulu par Guiral de Raffin a été organisé par Armand de Foucault qui a fait partager sa délectation et ses connaissances pendant cinq jours d’une rare densité.

Costwolds mai 2023 01Première découverte, près de Bibury, la propriété Eastleach Garden, manoir typique des Cotswolds de la fin XIXème. Imbrication de zones de jardin et de parcelles de prairies éclairées par les carottes sauvages en pleine floraison que l’on retrouvera tout au long du voyage ; une attention particulière aux grands arbres, tous plantés à la création ex nihilo du jardin à partir de 1982 et à l’originalité de la sculpture des topiaires.
La propriétaire déplore les dégâts d’un hiver rude et la difficulté à décider d’arracher sans donner une dernière chance, rude dilemme du jardinier.

Deuxième jour, présentation par Christine Facer Hoffmann, architecte paysagiste renommée de formation scientifique, de sa maison construite en 1610 au toit en lauzes, et du jardin qu’elle a créé, parsemé d’installations ésotériques ; « Anatomy of the black Swann » est-il écrit à l’entrée.

Puis Hidcote Manor à Winchcombe, où le major Lawrence Johnston (né et mort en France), aidé par la paysagiste Norah Lindsay, a créé au début du XXème siècle un jardin très novateur. Il s’inspire de Gertrude Jekyll et de Thomas Mawson qui a formalisé le style Arts and Craft en jardins. Somptuosité d’un jardin en pièces et couloirs, luxuriance des mixed borders, dont une fameuse « Red Border » malheureusement peu fleurie lors de la visite. Hidcote a donné son nom à toute une série de plantes.
Hidcote Manor est aujourd’hui propriété du National Trust dont on voit ici et sur d’autres sites la compétence et les moyens au service de la sauvegarde des grands jardins en tant que patrimoine national.

Plongée dans l’histoire avec Sudeley Castle, château du XVème siècle, resté en partie en ruines, demeure et dernière ultime demeure de Catherine Paar, dernière épouse d'Henry VIII. Le jardin de la Reine est planté de rangées d’ifs, inévitablement majestueuses.

Troisième jour, d’abord à Westwell, manoir Tudor du XVI° siècle, un jardin re-créé par Anthea Gibson, paysagiste renommée décédée en 2010, qui y a privilégié les tons pastel. Quelques couleurs plus fortes introduites depuis. Bassins d’eau noire.

Puis Bourton House, élégant manoir du XVIIIème siècle au jardin somptueusement rénové et ses topiaires spiralées ou aux formes audacieuses, ses chambres de verdure, sa terrasse devant la prairie. Et des lumineuses euphorbes orange.

Bref passage par Sezincote, Indian House and Garden, un grand arboretum doté d’édifices exotiques.

Enfin jardins de Barnsley, réalisés au XXème siècle, autour d’un manoir XVIIème, par la grande paysagiste Rosemary Verey. Une très grande variété de plantes, une belle allée de pierre bordées d’ifs, un subtil mélange de vivaces et d’annuelles. Un peu de repos près du petit temple et sa pièce d’eau aux nénuphars. Coup d’œil, à proximité, au centre de Cirencester, la plus grande ville des Costwolds, et son église paroissiale Saint Jean le Baptiste.

Quatrième jour autour de Gloucester en commençant avec Miserden, un jardin conçu au XVIIème siècle. Remarquable promenade d'ifs topiaires conçue par l'architecte Sir Edwin Lutyens, qui a restauré les jardins à partir de 1910. Longues mix borders plantées de roses, clématites, dahlias, arbustes et plantes herbacées ; des curiosités, un très vieux sycomore ayant poussé dans un mur, des marches en herbe. Et une riche pépinière !

Costwolds mai 2023 02

Un long temps passé aux Cernay House Gardens autour d’une maison du XVIIème siècle modifiée un siècle plus tard en style géorgien, rachetée en 1983 par Sir Michael et Lady Angus dont l’accueil a été parfait. Haha en demi-cercle, collection de plantes herbacées, pièces de fleurs sauvages mais aussi carrés très ordonnés comme celui des plantes médicinales.

Surprenant jardin de Painswick, créé en 1740 en période rococo, dans une vallée cachée. Jardin pour les divertissements et pour des rites initiatiques de passage à la lumière. Le XVIIIème siècle a vu aussi se créer le mouvement vers les plantes libérées plutôt que les plantes contraintes. Après un abandon total la chance veut qu’une peinture de l’époque de son achèvement permette de le reconstituer à partir de 1984 pour offrir maintenant la seule vision d’un jardin rococo dans le pays. Edifices de style mauresque, pigeonnier octogonal, structures de jardins en triangles, beaucoup de petites surprises.

Comment terminer la journée sans visiter la belle cathédrale gothique de Gloucester ? Avec des images en tête puisqu’elle abrita l’Ecole Poudlard des films Harry Potter. Mais surprenant d’arriver avant une cérémonie d’intronisation de la nouvelle équipe municipale et d’être invités à y assister dans le chapitre pour y entendre une chorale éblouissante.

Dernier jour et point d’orgue, la visite du « jardin du Prince de Galles » dans le domaine royal de Highgrove. La maison de style néo-classique géorgien a été acquise par le Prince Charles en 1980, le précédent détenteur étant le fils d’Harold Macmillan. Le Prince y a créé les jardins, avec une forte implication personnelle. La maison est aujourd’hui une résidence du couple royal mais les jardins se visitent. Au prix d’une discipline presque militaire !

Le joyau de Highgrove est la célèbre "Flower Meadow", une grande prairie de fleurs sauvages. On est aussi impressionné par l’immense parc topiaire et par les magnifiques camassias bleus.

Une articulation de jardins très différents tous imaginatifs, un entretien parfait et une volonté écologique affirmée, une belle leçon de la grande Angleterre.

Déjeuner à Highgrove

déjeuner à Highgrove 01 3
déjeuner à Highgrove 01 4
déjeuner à Highgrove 01 5

 

déjeuner à Highgrove 01 6
déjeuner à Highgrove 01 7
déjeuner à Highgrove 01 8

 

déjeuner à Highgrove 01 9
déjeuner à Highgrove 01 10
Highgrove

 

déjeuner à Highgrove 01 1
déjeuner à Highgrove 01 2

Liens utiles

Label Jardin remarquable

Image

Depuis 2004, le label « Jardin remarquable » distingue des jardins et des parcs présentant un intérêt culturel, esthétique, historique ou botanique, qu'ils soient publics ou privés, protégés ou non au titre des monuments ou des sites historiques. C’est donc un formidable outil de promotion et de valorisation des plus beaux jardins français ouverts au public.
Ce label national de qualité est attribué par le ministère chargé de la Culture pour une durée de 5 ans renouvelable.