Outils d'accessibilité

L’Association des parcs et jardins d’Aquitaine

L’APJA est une association régionale dont l’activité s’exerce en Aquitaine (ancienne région INSEE), à ce titre, elle regroupe les départements de la Dordogne, de la Gironde, des Landes, du Lot-et Garonne et des Pyrénées-Atlantiques.

L’APJA œuvre à la mise en valeur, au développement et à la protection du patrimoine des parcs et jardins de son territoire.

Au niveau national, l’APJA est affiliée au Comité des Parcs et Jardins de France, CPJF.

jardins de sardy vue aérienne

Missions

Valoriser et promouvoir les jardins d’Aquitaine

(ancienne région INSEE) en les faisant mieux connaître ou découvrir.

Pour cela, l’APJA organise régulièrement des visites des jardins de la région commentées par des experts et promeut leur découverte au-delà de ces journées entre membres.

jardins oriental des barthes

Participer à la dynamique ainsi qu’à la protection du secteur jardin en Aquitaine

(ancienne région INSEE) tant au niveau du patrimoine végétal que de la cohérence des éléments constitutifs architecturaux ou décoratifs.

  • L’APJA bénéficiant d’une reconnaissance de son expertise dans le domaine des jardins, deux de ses membres appartiennent à la commission régionale d’attribution du label Jardin remarquable.
  • Elle soutient les initiatives de propriétaires de jardin qui souhaitent restaurer et mettre en valeur des éléments anciens ou réaliser des créations contemporaines avec la mise en place du Prix du Jardin patrimonial APJA – Fondation du Patrimoine, en 2023.
  • Elle conseille les porteurs de projets dans leurs démarches auprès des collectivités publiques et des organismes susceptibles d’engendrer un mécénat ou une subvention (ex : prix de la French Heritage Society, en 2020, pour la restauration de la statuaire du Domaine Chavat, Podensac).
gauras jardins de sardy

Diffuser les informations relatives aux activités et aux événements des jardins d’Aquitaine

(ancienne région INSEE) auprès de ses membres et plus généralement des amateurs de jardins.

L’APJA relaie les initiatives prises par les jardins à ses adhérents via sa publication papier La Feuille ainsi que sur son site internet à la page dédiée aux actualités.

bassin fil de l'eau des jardins de sardy

Favoriser les rencontres entre ses membres autour de journées liées à l’univers du jardin

  • Visite de jardins dans les 5 départements que couvrent l’association
  • Voyage de plusieurs jours dans d’autres régions de France et aussi à l’étranger
  • Journée d’échanges de plantes
  • Conférences, etc.

Tous ces moments conviviaux offrent l’occasion de se retrouver entre passionnés de jardins et de jardinage.

L’opportunité d’échanger et aussi de rencontrer des professionnels de cet univers si particulier : architecte paysagiste, photographe, propriétaire de jardin remarquable, etc.

jardin exotique des barthes

Historique

allée caradoc jardins des barthes

L’APJA est créée en 1992 par Vera de Commarque, alors déléguée au VMF, sous l’impulsion de Jean Guéroult.

Deux ans auparavant, ce dernier avait présidé la création du Comité des Parcs et Jardins de France, CPJF, souhaitant ainsi doter les associations départementales et régionales en faveur des parcs et jardins d’un comité de coordination.

A l’époque, deux associations régionales de parcs et jardins ont déjà vu le jour, suite à l’ouragan de 1987, créant un élan de solidarité entre les propriétaires des jardins de Bretagne et de Normandie.

1992 – 2012

Ouvrir et faire découvrir la richesse des jardins d’Aquitaine

La passion de Vera de Commarque pour les jardins, la nature et l’architecture la motive donc à créer l’association régionale des Parcs et Jardins d’Aquitaine. Son objectif premier est d’aider les propriétaires de jardin à entretenir ces espaces dont ils ignorent souvent la valeur patrimoniale et culturelle. Des visites de jardins commentées par des experts sont organisées. Il faut éduquer à la lecture de ce patrimoine naturel. En Dordogne, on ne compte alors que deux jardins ouverts au public : les jardins du manoir d’Eyrignac et les jardins du château de Hautefort. Inciter à l’ouverture des jardins privés au public devient rapidement une nécessité pour son instigatrice, qui voit là une richesse insoupçonnée du grand public. En effet, les jardins font pleinement partie de notre patrimoine et méritent donc au même titre que les monuments d’être valorisés et mieux connus de tous. Si dans un premier temps, l’APJA recrute ses membres parmi les propriétaires de jardins, les passionnés de jardins vont progressivement venir étoffer les rangs de l’association. Lorsqu’en 2012 Véra de Commarque quitte la présidence de l’APJA, 31 jardins sont ouverts à la visite en Dordogne et 52 jardins participent à la manifestation nationale « Rendez-vous aux jardins ». L’APJA fait partie de la commission d’attribution du label Jardin Remarquable en Aquitaine, ce qui est toujours le cas aujourd’hui.

1992 – 2012

2013 -2021

Continuer à valoriser et à découvrir toujours plus le patrimoine culturel des jardins

A partir de 2013, Sylvie Duchesne reprend la présidence de l’APJA. Déjà très impliquée depuis 2008, cela faisait plusieurs années qu’elle secondait Véra de Commarque. Elle sera elle-même rapidement épaulée par un autre passionné de jardins, Dominique Hessel.

Propriétaire avec son mari d’un parc dessiné, Sylvie Duchesne est consciente de l’importance et de la difficulté de maintenir un jardin. Depuis la tempête de 1999, en particulier. Il lui semble évident que pour inciter à la conservation de ce patrimoine il est indispensable de poursuivre le travail de valorisation initié par Véra de Commarque. Il faut tout faire pour que les propriétaires comme le grand public acquièrent une meilleure compréhension de ce qu’est un jardin et son architecture au-delà des bâtiments qu’il vient souligner. Cette connaissance passe par le contact direct des jardins avec l’organisation de nombreuses sorties et de voyages pour les membres de l’APJA. La présence d’un architecte paysagiste pour commenter la visite et aider à la lecture du lieu est généralement de mise.

Sylvie Duchesne tient aussi à étendre les domaines d’intérêts de l’APJA : au-delà des propriétaires de jardins, ce sont de nombreux professionnels qui interviennent directement ou indirectement dans ces lieux qu’il faut faire connaître et soutenir. A commencer par les architectes paysagistes mais aussi les pépiniéristes. L’APJA peut aussi décider de soutenir des initiatives privées ayant pour but de collecter des fonds dans le but d’aider à conserver et à entretenir un parc comme c’est le cas à Tauzia avec la fête des plantes (Gradignan).

Enfin, la promotion et la diffusion des connaissances doivent être mieux partagées avec l’ensemble des membres des différentes délégations départementales. La publication bi-annuelle de La Feuille permet de relayer les comptes rendus des sorties les plus marquantes pour donner envie à tous de découvrir toujours plus de jardins. Des articles techniques et de professionnels viennent aussi alimenter les contenus de La Feuille ainsi que des expériences et des témoignages de membres qui souhaitent participer à la rédaction de ce support papier devenu rapidement un rendez-vous incontournable. Le site internet, autre relais d’information dans l’air du temps, est lancé en complément des autres outils de communication.

Depuis 2021

Guiral de Raffin poursuit le développement de l’APJA et décide de créer en partenariat avec la Fondation du Patrimoine un prix qui puisse inciter et soutenir les initiatives des propriétaires de jardins : le Prix du Jardin patrimonial APJA – Fondation du Patrimoine. La première édition est prévue au printemps 2023 avec une remise des prix en juillet de la même année.

Depuis 2021

Liens utiles

Label Jardin remarquable

Image

Depuis 2004, le label « Jardin remarquable » distingue des jardins et des parcs présentant un intérêt culturel, esthétique, historique ou botanique, qu'ils soient publics ou privés, protégés ou non au titre des monuments ou des sites historiques. C’est donc un formidable outil de promotion et de valorisation des plus beaux jardins français ouverts au public.
Ce label national de qualité est attribué par le ministère chargé de la Culture pour une durée de 5 ans renouvelable.